Politique des visas de l’Arabie saoudite

Citoyens de tous les pays ont besoin d’un visa pour visiter l’Arabie saoudite à l’exception des citoyens des membres du Conseil de coopération du golfe de Bahreïn, Koweït, Oman, Qatar et Émirats Arabes Unis. Tous les visiteurs doivent détenir un passeport valide pour 6 mois. Les visiteurs détenteurs de passeports contenant n’importe quel visa israélien ou un tampon peuvent se voir refuser l’entrée ; Titulaires d’un passeport israélien sont refusées entrée et transit.

Musulmanes passagères qui arrivent pour effectuer l’Omra ou Hajj est accompagnées par l’un des membres de sa famille immédiates, comme père, frère, mari ou fils, qui doivent être âgés de 18 ans ou plus ; ou plus de 45 ans d’âge et qui voyagent au sein d’un groupe de passagers femelles du même âge, qui sont accompagnés par un chef de groupe jusqu’à leur départ.

En décembre 2013 Arabie saoudite a annoncé son intention de commencer à émettre des visas touristiques pour la première fois de son histoire. Conseil des ministres a confié le Conseil suprême pour le tourisme et les antiquités avec délivrance de visas sur la base de certains règlements approuvés par les ministères de l’intérieur et des affaires étrangères. Un programme de visa touristique limitée a été annulé en mars 2014. En décembre 2014, les autorités saoudiennes ont réitéré que les visas touristiques ne peuvent pas être réintroduits.

Les visiteurs qui ont été récemment pour la Guinée, le Libéria et Sierra Leone sont refoulés en raison de l’épidémie de virus Ebola en Afrique de l’ouest

مكتبة الصور

مكتبة الفيديو

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Flag Counter